Les Enfants d'Yggdrasill forum

ÁsatrúC'estNous (Etre Nordisant) » [Réglé] Blót et pratiques : éviter la "mécanisation" ?

Ulf

Apprenti

rank_4.png

Groupe: Membre

Inscrit le: 16/08/2016

Messages: 323

Le 06/01/2018 à 16h11
Bonjour,

Je fais des blót (je connais pas la forme plurielle s'il y en a une, pardon) depuis quelques années mais ce n'est que depuis 2017 que j'ai trouvé une façon de faire qui me satisfait plus ou moins et qui me semble plutôt "juste", à la fois dans les mots et dans les gestes.

Cependant, c'est maintenant un autre aspect qui me turlupine : la "répétition".
Ce que je veux dire par là c'est que depuis que j'ai cette façon de faire que je trouve plutôt bien, je me rends compte que j'ai tendance à utiliser d'une fois à l'autre certaines formules identiques, par exemple dans l'appel aux esprits, aux dieux, dans la consécration du vé et de la corne, etc... Et même si aux moments des offrandes ça reste bien sûr différent à chaque fois puisque je m'adresse différemment à chaque dieu et différemment selon le blót, que je suis à chaque fois en conscience et pleinement dans ce que je fais, cette espèce de "répétition" dans certains mots/formules me dérange un peu car je veux pas que ça soit comme répéter une prière abrahamique par exemple.
Avant ça me prenait environ 30-60 minutes pour préparer par écrit mon futur blót (je me sentais pas encore assez à l'aise pour faire de tête, "improviser"), maintenant du coup beaucoup moins. Mais en même temps c'est dur de changer quand on a trouvé des mots qui semble convenir, mais ça me donne le sentiment de "moins m'investir" quelque part, et même si je pense que les dieux ne m'en tiennent pas rigueur j'ai quand même un petit doute.

J'espère avoir été suffisamment clair.

Bref, c'est peut-être une considération un peu bête et de peu d'importance, mais je me demandais si certains d'entre vous on déjà eu ce souci, ces pensées ? Essayez-vous de changer à chaque fois la façon dont vous invitez les dieux/esprits/ancêtres ou vos mots pour consacrer le vé/corne par exemple ? Ou dites simplement votre pensée, votre ressenti =) Peut-être que c'est juste sans importance finalement ^.^

Merci !



Edité par Ulf Le 06/01/2018 à 16h13
   

Amateur Assidu

rank_2.png

Avatar

Adhérent
Clan Île-de-France

Inscrit le: 30/10/2016

Messages: 91

Le 06/01/2018 à 19h30
Personnellement, j'écrivais des petites préparations au début, mais tout est venu très naturellement et j'arrive toujours à improviser. C'est aussi parce que je suis dans un cercle très restreint (mon copain et moi uniquement), j'aurai beaucoup plus de mal à le faire avec des inconnus ou même des amis non initiés.

Je trouve que la répétition est sans importance à partir du moment où tu ne deviens pas un robot qui répète les mêmes paroles sans même penser à leur sens, et où tu ne transmets pas ces paroles figées à des centaines de générations qui vont les répéter tels des robots à leur tour. Voilà tout, pour moi en tout cas.



Sjå meg djupt i augene blå du ma forstå
   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Adhérent
Bureau
Clan Occitanie

Inscrit le: 09/06/2014

Messages: 1160

Le 06/01/2018 à 20h21
Ulf: Cette répétition est peut être due aussi au fait que tu fais 10 ou 20 blót (... au fait voilà le pluriel, c'est un neutre et donc inchangé) et que tu n'as pas + ou - oublié ce que tu as dit.
Sinon, je répète soigneusement mes appels aux esprits à l'identique à chaque utilisation, mais je ne les appelle pas souvent à voix haute.


heidhinn
   

Pro

rank_5.png

Avatar

Adhérent
Clan Occitanie

Inscrit le: 30/07/2014

Messages: 559

Le 07/01/2018 à 15h49
C'est marrant, je me suis posé la même question....mais je n'ai pas vraiment la réponse, ça me paraît un peu inévitable de retomber sur les mêmes expressions, on a tous nos habitudes ou nos manières de parler, et des mots qui nous viennent plus facilement que d'autres. L'important me semble être de penser ce qu'on dit. Se forcer à varier me semblerait artificiel...
   
Ulf

Apprenti

rank_4.png

Groupe: Membre

Inscrit le: 16/08/2016

Messages: 323

Le 07/01/2018 à 19h48
Nephelith:
Personnellement, j'écrivais des petites préparations au début, mais tout est venu très naturellement et j'arrive toujours à improviser. C'est aussi parce que je suis dans un cercle très restreint (mon copain et moi uniquement), j'aurai beaucoup plus de mal à le faire avec des inconnus ou même des amis non initiés.


Pour ma part je pratique seul, mais étant d'un naturel angoissé j'ai toujours peur d'oublier un truc ^.^ Ca me sert plus de pense bête (mais je dois avouer que d'un autre coté j'aime pas avoir des feuilles de papier lors des rituels).

Citation:
Je trouve que la répétition est sans importance à partir du moment où tu ne deviens pas un robot qui répète les mêmes paroles sans même penser à leur sens, et où tu ne transmets pas ces paroles figées à des centaines de générations qui vont les répéter tels des robots à leur tour. Voilà tout, pour moi en tout cas.


Oui c'est aussi ce que j'ai tendance à me dire.

Merci pour tes avis =)



Edité par Ulf Le 07/01/2018 à 19h59
   
Ulf

Apprenti

rank_4.png

Groupe: Membre

Inscrit le: 16/08/2016

Messages: 323

Le 07/01/2018 à 19h53
hund heidhinn:
Ulf: Cette répétition est peut être due aussi au fait que tu fais 10 ou 20 blót (... au fait voilà le pluriel, c'est un neutre et donc inchangé) et que tu n'as pas + ou - oublié ce que tu as dit.


Oui je dois en être à 15-20, donc c'est vrai que ça joue aussi tu as raison. (J'avais regarder dans le C-V, vu que c'était un neutre et qu'il n'y avait pas de pluriel ; je me suis dit que ça devait rester inchangé, mais dans le doute... ^^ Maintenant je m'en souviendrai)

Citation:
Sinon, je répète soigneusement mes appels aux esprits à l'identique à chaque utilisation, mais je ne les appelle pas souvent à voix haute.


Une raison particulière au fait de répéter à l'identique et de ne pas souvent le faire à haute voix? (on parle bien des landvaettir (ou des húsvaettir si c'est en intérieur) par exemple?)
Si c'est perso et que tu ne souhaites pas répondre y a pas de souci.

Merci pour ton partage =)



Edité par Ulf Le 07/01/2018 à 20h11
   
Ulf

Apprenti

rank_4.png

Groupe: Membre

Inscrit le: 16/08/2016

Messages: 323

Le 07/01/2018 à 19h58
skogadis:
C'est marrant, je me suis posé la même question....mais je n'ai pas vraiment la réponse, ça me paraît un peu inévitable de retomber sur les mêmes expressions, on a tous nos habitudes ou nos manières de parler, et des mots qui nous viennent plus facilement que d'autres. L'important me semble être de penser ce qu'on dit. Se forcer à varier me semblerait artificiel...


Je me dis pareil mais comme toi je ne suis pas sûr sûr non plus ^.^ Oui tu as raison, mais les habitudes peuvent parfois devenir de mauvais chemins. Ceci dit, je suis 100% d'accord sur le fait que le plus important c'est de penser ce qu'on dit, être sincère. C'est ce que j'ai déjà répondu ici quand certains demandaient pour des prières ; sin-cé-ri-té ! ^.^
Et c'est vrai que changer pour changer serait artificiel.

Merci pour ton ressenti =)
   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Adhérent
Bureau
Clan Occitanie

Inscrit le: 09/06/2014

Messages: 1160

Le 08/01/2018 à 16h01
A voix haute on s'adresse aussi aux autres, à voix basse on reste 'entre nous'.


heidhinn
   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Adhérent
Bureau
Alsace-Alémanie

Inscrit le: 12/06/2014

Messages: 906

Le 09/01/2018 à 09h20
Je ne vois pas trop où est le problème de répéter, les anciens avaient leurs phrases consacrés qui étaient toujours répétée, c’est même précisément cette répétition des mots et des gestes qui caractérise le rituel (ritus=usage sacré, habitude, coutume).
   
Ulf

Apprenti

rank_4.png

Groupe: Membre

Inscrit le: 16/08/2016

Messages: 323

Le 09/01/2018 à 19h31
Oui c'est vrai (2x) ^^
   
Ulf

Apprenti

rank_4.png

Groupe: Membre

Inscrit le: 16/08/2016

Messages: 323

Le 12/01/2018 à 20h03
Merci encore à tous; sujet réglé =)
   
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur
Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté